Bonjour,

Nous avons reçu avant hier les réponses apportées par la liste de M. Boëdec, sur Landrévarzec. Il ne manque plus que les réponses de la liste de M. Trellu à ce jour.

Réponses de la liste "Landrévarzec ensemble et solidaires"

 Energie

  • La municipalité en place procède actuellement au remplacement de certains lampadaires énergivores par des lampes basse consommation. La liste "Landrévarzec ensemble et solidaires" poursuivra ces travaux.
  • Nous continuerons la procédure par une meilleure prise en compte d'économies d'énergie sur les bâtiments communaux anciens (huisserie, chauffage, isolation, éclairage).
  • Nous sommes également tout à fait favorables à la décentralisation des moyens de production d'énergie et c'est dans ce sens que lors de la dernière mandature nous avions initié un projet de "champ de panneaux photovoltaïques" sur le périmètre de captage de Lanvern. Malheureusement la réglementation ne nous le permet pas, du moins pour l'instant.

 Citoyenneté

  • Notre projet prévoit la création d'un site internet communal permettant une information régulière des projets et décisions en lien avec la municipalité. Ce site permettra également un échange avec la population.

 Environnement, agriculture et alimentation

  • La commune de Landrévarzec s'est engagé depuis plusieurs années dans la réduction d'utilisation des produits phytosanitaires. Mise à part le cimetière et les terrains de foot il n'y a plus aujourd'hui de recours au chimique. Nous entendons poursuivre dans cette voie.
  • Le Plu, aujourd'hui en cours d'élaboration, va permettre de réduire l'impact de l'urbanisation sur les terres agricoles. Sachant que l'agriculture est un pivot important de l'économie landrévarzecoise nous serons particulièrement sensibles à cet aspect de l'aménagement de notre territoire.
  • La commune a planté sur une partie de la zone de protection du captage d'eau de Lanvern 12 ha de feuillus qui pouront être exploités par les générations futures soit en bois d'œuvre ou en bois de chauffage. Ce site sera d'ici quelques années un lieu agréable de promenade et d'oxygénation.
  • Le restaurant municipal élabore l'ensemble de ses repas en interne et le fait en utilisant au maximum les circuits courts (volailles, légumes…)

Conclusion

Conscient des problèmes énergétiques, alimentaires et environnementaux qui se posent à nos sociétés nous savons qu'il sera de plus en plus crucial d'en tenir compte. L'avenir des générations futures en dépend et nous ferons le maximum pour leur léguer un territoire vivant et attractif.

 

Paul Boedec